Les News
RSS News Feed
20/02/2019
SHOP : 20% discount on Billabong Wetsuits !!!
Latest Pics
Enjoy the ocean
Best of Pics
43103 pics online!
Latest News:
20/02/2019
ITW : JVB Surfboards !!!


Nous avons lancé en série il y a quelques mois les best boards du shapeur de renom : JVB. Ce talentueux shaper, en plus d’être un surfeur et SUPer hors pair, nous a accordé du temps pour répondre à quelques questions.

Hello JVB, peux-tu te présenter ?

Je suis né et j’ai grandi dans le Cap Corse. La Mer fait partie de ma vie et de celle de ma famille. C’est enfant, chez moi en Corse que je me suis initié dans les années 1980 à la Vague et au Surf. Tout était à inventer : d’abord célébrer chaque houle estivale en jouant à se faire rosser sur les galets et les rochers de mon village, Petra Nera, puis à glisser avec les vagues sur des chambres à air et jusqu’à fabriquer de vraies planches dès mon adolescence.

L’aventure était passionnante et la Corse devenait au fil du temps un formidable terrain de jeu, vierge de Surf. Glisser sur les vagues est une chose extraordinaire et l’apprendre dans un endroit ou cela n’existait pas, rendait les sentiments et les sensations encore plus exceptionnels, encore plus dévorants. L’exploration de cette nature sauvage est rapidement devenue une addiction, mais aussi une grande source de spiritualité et d’éducation.

J’ai appris à surfer et à shaper en Corse de manière autodidacte. Pas de média, pas de littérature, pas d’Ainé, pas de surfeur de passage. C’est définitivement une véritable vocation et je me dis désormais que je méritais plus « le Surf » que n’importe quel autre surfeur. Lorsque je me suis retrouvé à Teahupoo, à G-land ou à Belharra et que les choses devenaient sérieuses, je trouvais mon courage en me disant que je venais de loin, de très loin… car être un surfeur de Petra Nera, c’était bien plus difficile que d’être un surfeur d’Hawaï.

Je vis de la fabrication artisanale et sur mesure de planches de surf et de SUP et de l’enseignement du Surf et du SUP dans mes deux Ecoles Cap-Corsines. J’ai de beaux projets en perspective et je suis bien décidé à les mener en Corse, mon île qui me donne tant.

Pourquoi es-tu devenu shaper ?

J’ai toujours été de nature à concevoir, fabriquer et mettre en œuvre. Je pense que ce tempérament est intimement lié à l’insularité. Quand tu vis sur une île, il faut se débrouiller pour agir et obtenir ce que tu veux. Lorsque j’ai débuté dans la Vague, il était évident qu’il fallait que je me fabrique une planche. La quête de la planche parfaite pour telle ou telle Vague, est rapidement devenue une obsession. J’apprécie toutes les étapes de la fabrication d’une planche de Surf, de l’ingénierie, aux tests et jusqu’aux finitions. Je réalise tout. Le shape demeure une activité empirique. Lorsque je teste un prototype que je viens de réaliser, c’est très excitant de vérifier si ses propres intuitions sur les paramètres d’une planche ont été bonnes. Je vis dans une espèce de monde ou se mêlent Vagues vierges, outline, rocker, carène, fibre de verre, combinaison mouillée, ponceuse, wax… C’est le rêve pour un surfeur !

Pour qui shapes tu ?

Je shape pour tous les surfeurs qui souhaitent acquérir une planche faite par un surfeur capable de traduire leurs souhaits en une « Sacrée bonne planche ». Je réussis à satisfaire le débutant de mon Ecole de Surf, jusqu’au jeune prodige du Surf comme Justin Becret qui me commande tous les ans des planches de compétition depuis ses débuts, et jusqu’à l’incroyable Pierre Rollet qui remporte en JVB Surfboards le Championnat de France de SUPsurf en 2017, devient vice-Champion d’Europe la même année et qui charge Belharra, Mavericks et Nazaré.

Copyright : Eric Chauché

Quel(s) shapeur(s) t’inspirent ?

J’ai toujours eu une fascination pour Maurice Cole. Il incarne pour moi l’archétype du Surfeur/Shapeur. Intemporelle, Indémodable, globe-trotter, Tube-rider, flamboyant dans la Vague, Innovant dans le Shape. Toujours à la pointe. Ses shapes sont racés, beaux, efficaces et résolument tournés vers la performance et le futur. Respect !

Mais pour le surfeur/shapeur que je suis, ma véritable inspiration vient des vagues et de la manière de les surfer. Je pense définitivement que la création d’une bonne planche est une réponse aux problèmes posés par la Vague et à la façon dont tu envisages de la surfer. C’est comme ça que THE BO Model a vu le jour en 1993, et à contre-courant de ce qui se shapait à l’époque. De la même manière, lorsque je pense au shape des SUPsurf, de 2006 à 2012 toute l’histoire du Shape fût revisitée. Tout était à réinventer ! Nous savions ce que nous voulions faire dans la Vague et nous sommes allés très vite dans l’évolution des planches. C’est bien la preuve que la Vague et la pratique sont les véritables inspirations.

Le type de planche que tu aimes shaper ?

« Every boards but Thruster of course ! »

Ta planche préférée en surf ?

Mon nouveau concept de Gun dans les Vagues de pleine Mer et The BO Model dans les petites Vagues.

Parle nous de ta Wave Pistol et de The BO Model ?

J’ai créé The BO Model en 1993. A l’époque, nous étions sous le dictat des 6’1’’ x 17’’ ½ x 2’’ flanquées de rockers insensés, surfées par Kelly Slater et Shane Herring. C’était totalement inadapté pour nos vagues de tous les jours. Je voulais avoir du volume, du planning, conserver de la vitesse et surtout diminuer le rayon des trajectoires dans les petites vagues pour manœuvrer au plus près du curl et privilégier les aérials. J’ai dessiné intuitivement une forme d’ogive de carabine de 5’2 x 20 ½’’ x 2 1/2". Je l’ai shapé avec un rocker très plat qui finissait sur un kick tail. Un gros double concave qui se transformait en quadri-concave en regard du kick tail. Le tail était en swallow très large et comme toujours en thruster. Ce prototype était en EPS/fibre de verre/Epoxy et j’avais fabriqué les ailerons en Mousse AIREX et fibre de carbone. J’ai démarré ma première vague avec une précocité que je ne soupçonnais même pas et je l’ai terminé par un gros frontside air. J’ai eu ce jour-là une sensation de toute puissance. C’est assez unique comme sentiment. J’avais réussi à concevoir et fabriquer ma planche idéale en marge des standards. Depuis The BO Model ne m’a jamais quitté et a sensiblement évolué sur son shape. Pour la gamme de série, The BO Model arbore un joli « Diamond rounded Tail » qui la rend élégante et facilite dans les virages, le passage d’un rail sur l’autre.

La Wave Pistol est née de la volonté de mettre toutes les qualités du The BO Model au service d’un Outline plus conventionnel. J’ai commencé à travailler sur la Wave Pistol en 2011. Les premiers prototypes étaient très satisfaisants et montraient bien la pertinence du concept. Je voulais un shortboard qui rende capable le surfeur moyen d’acquérir et de produire un surf performant dans des vagues laborieuses. L’idée c’était de continuer à surfer un shortboard avec pertinence dans des vagues à longboard. La Wave Pistol est facile, rame vite, est très véloce dans la vague et conserve toute sa vitesse dans les sections plates. Elle est maniable, très réactive et offre beaucoup de « punch » aux appuis du surfeur. Elle permet de surfer à la verticale dans des vagues poussives. Bonus ; la Wave Pistol adore les tubes !

Copyright : Eric Chauché

Pourquoi un cormoran comme logo ?

Parce que c’est le partenaire inévitable du Surf en Corse, il est toujours là, au pic ou sur un rocher en toute discrétion. Parce que j’ai de bonnes histoires avec lui. Parce que c’est un chasseur sous-marin hors-pair. Parce que je le trouve beau. Parce que je pense que c’est un des êtres les plus abouti de ce monde ; il marche, il nage en apnée à plus de 40 m de profondeur et il VOLE ! J’ai voulu faire de cette Excellence discrète, l’emblème de JVB Surfboards.

Tes projets pour 2019 ?

Bien m’occuper de ma Famille, être en bonne santé, surfer le plus souvent possible, ouvrir de nouvelles Vagues et fabriquer de « Sacrées bonnes Planches à Vagues » !

Vous pouvez retrouver les planches de série JVB Surfboards The Bo et Wave Pistol sur le shop en cliquant ici.

Several months ago we launched the line of Series Boards from the renowned Shaper : JVB. The talented Shaper, on top of being a Surfer, SUPer extraordinaire, has taken the time to answer a few questions for us.

Hello JVB, can you introduce yourself ?

I was born and raised on the Cap Corse. The ocean is a big part of my life and that of my family’s. As a child, at my home in Corse, is when I was initiated into waves and surfing in the 1980’s. Everything needed to be invented : Starting with celebrating every summer swell by playing on the pebbles and rocks in my village, Petra Nera, then body surfing with inflatable mats until actually fabricating Boards in my adolescence.

The adventure was fascinating and, in time, Corse became a serious playground, of virgin surf. Wave riding is already something that’s incredible to do, but doing it in a place where it didn’t exist before, makes the sentimental and sensation side of it even more exceptional, and voracious. The exploration of this savage nature quickly became an addiction, but also a great source for spirituality and education.

I learned to surf and shape in Corse, autodidactic to be precise. No media, no literature, no mentor, no traveling Surfers passing through. It is definitely a true vocation and I now think that I deserve ‘Surfing’ more than any other surfer. When I found myself in Teahupoo, G-land or Belharra and things got serious, I found my courage by telling myself that I came from far, far away ... because being a surfer from Petra Nera was much more difficult than being a surfer from Hawaii.

I live from my craft, custom made surfboards and SUP, and the teaching of Surfing and SUP at my two schools in Cap-Corsines. I have beautiful projects in sight and I am determined to make them happen in Corsica, my island, which gives me so much.

Why did you become a Shaper ?

I have always been the type to design, build and implement. I think this temperament is closely linked to insularity. When you live on an island, you have to be self sufficient in order get what you want. When I started up wave surfing, it was obvious that I had to make a board for myself. The quest for the perfect board, for this or that type of wave, quickly became an obsession. I highly appreciate all the steps of making a Surfboard including engineering, testing and finishing. I produce everything. Shaping remains an empirical activity. When I test a prototype that I just created, it’s very exciting to check if my own intuitions about the parameters of a board have been good. I live in a kind of world where Virgin waves, outline, rocker, hull, fiberglass, wet suit, sander, wax all mingle together ... It’s the dream for a surfer !

Who do you Shape for ?

I shape for all surfers who wish to acquire a board made by a surfer capable of translating their needs into a « Incredibly Good Board » . I have managed to satisfy a beginner, from my Surf School, the young surfing prodigy Justin Becret, and he has been making his orders with me every year for his competition boards ever since he started, and also for the incredible Pierre Rollet who won, on a JVB Surfboard, the SUPsurf French Championship in 2017, became Vice-Champion of Europe the same year and also charges Belharra, Mavericks and Nazaré on.

Copyright : Eric Chauché

What Shapers Inspire you ?

I have always been fascinated by Maurice Cole. He incarnates, for me, the archetype of the Surfer/Shaper. Timeless, quintessential, globe-trotter, Tube Rider, flamboyant on the wave, innovative with his shapes. Always ahead of the curve. His Shapes are racy, beautiful and resolutely gear towards performance and the future. Respect !

But for the Surfer/Shaper that I am, my true inspiration comes from the waves and the manner with how they’re surfed. I think, definitively, that the creation of a good Board is the response to the problems given by the wave and the way you envision surfing them. This is how THE BO Model came to light in 1993, and against the grain of what was coming out at the time. In the same way, when I think about the SUPsurf shapes from 2006 to 2012, the whole Shape story was revisited. Everything needed to be reinvented ! We knew what we wanted to do in the Wave and we went very quickly in the evolution of the boards. This is the proof that the Wave and the practice are the real inspirations.

The Type of Board you love to Shape ?

All types, except for Thrusters of course !!

The type of Board you prefer to Surf ?

My New Gun concept Board in open ocean waves and THE BO Model in smaller waves.

Tell us about the Wave Pistol and THE BO Model .

I created THE BO Model in 1993. At the time, we were under the influence of 6’1 x 17 1/2’’ x 2’’ with ridiculous rocker, used by Kelly Slater & Shane Herring. They were completely unadapted to our daily conditions and waves. I wanted to have volume, planning power, speed conservation and, above all, to reduce the trajectory radius in small waves to be able to manoeuvre closer to the curl and to favor airs. I intuitively drew a 5’2 x 20’’ x 2 1/1’’, bullet form, which I shaped with a flat rocker and ended with a kick tail. That soon transformed in to a Quad concave on the kick tail. The Tail was wide, with swallow, the norm for a thruster. This prototype was EPS/Fiber-glass/Epoxy and I made the Fins with Airex foam and Carbon Fiber. I got on my first wave so early and unexpectedly and needed the wave with a fat frontside air. That day I had felt a sensation of full power, and that is quite a unique sensation, to be able to design my ideal Board outside the norm. Since then THE BO Model has never gone away and has seen significant evolution in its shape. For the Series Board, THE BO has a sweet ‘Diamond Round Tail’ which adds elegance and makes her easier in the turns, and getting from rail to rail.

The Wave Pistol was born from the desire to put all the qualities of The BO Model in the service of a more conventional Outline. I started working on the Wave Pistol in 2011. The first prototypes were very satisfying and showed the relevance of the concept. I wanted a shortboard that would enable the average surfer to acquire and produce high-performance surfing in rough waves. The idea was to continue surfing a shortboard with relevance in longboard waves. The Wave Pistol is easy, swift, very fast in the wave and keeps all its speed in the flat sections. It is manageable, very reactive and offers a lot of "punch » off the surfers projection. It allows you to surf vertically in rough waves. Bonus ; the Wave Pistol loves the tubes !

Copyright : Eric Chauché

Why the Cormorant Bird as a Logo ?

Because that’s your inevitable surf partner in Corse. It’s always there, on the peak or on a rock, always discrete. Because I’ve shared some great stories with them. Because it’s an outstanding underwater hunter. Because I find it beautiful. Because I think he’s one of the most accomplished beings in this world ; it walks, it does apnea more than 40 m deep and it is steals ! I wanted to make this discreet Excellence, the emblem of JVB Surfboards.

Projects for 2019 ?

Take care of my family, stay in good health, surf as much as possible, open new Waves and fabricate "Incredibly Good SurfBoards ".

You can find the JVB Series Boards THE BO & Wave Pistol on the online Shop by clicking here.

Shaper : Jean-Valère Bordenave et ses JVB Surfboards.

Source : JVB Surfboards, the friendly brand.
Tags : JVB Surfboards, surfboards, surf, surfing, surfer, shaper, The Bo, Wave Pistol, PU and EPS surfboards, the friendly brand, gongsurfshop.com.